Didier Engels

Après une carrière de plus de 30 ans dans la recherche de textures (25 ans comme styliste textile et 5 ans comme architecte d’intérieur), Didier Engels s’est tourné vers la photographie.

En tant que photographe autodidacte belge, il a commencé son travail photographique « Dry Dock » et « Kaaien » en janvier 2015.

Après une première exposition réussie, Didier consacrera son temps à capturer les couleurs et à figer l’instant dans cet univers unique de quais. Depuis son enfance, Didier Engels aime flâner sur les quais des ports. A 20 ans, il fait l’expérience de la vie de docker au port de Zeebrugge et cette affinité portuaire ne le quittera jamais. Il découvre le trafic maritime phénoménal qui fascine ses yeux: des navires usés par le sel marin, des cargos lavés par les marées ou des conteneurs patinés par les embruns. Autant de couleurs uniques et de matières premières qui permettent au photographe de libérer toute la beauté et la puissance de leur symbolisme. Inspiré de cet univers maritime, il crée une série de photographies abstraites dont il puise la beauté des coques de bateaux. Des photographies aux couleurs vives et passées qui reflètent l’expérience de ces navires qui ont été renvoyés au port ou stockés en cale sèche.
Didier Engels revient ensuite sur ses premiers souvenirs de docker et réalise une série de photographies depuis les quais du port d’Anvers. Il trouve dans les containers le témoin parfait de son obsession pour les couleurs, de préférence patinées, et pour les sujets chargés d’histoire.
Textures sédimentaires, couleurs fanées, marques oxydées; c’est sur ce territoire que Didier Engels évolue.

Les photographies de Didier Engels sont imprimées sur papier photo puis coulées dans plusieurs bains de résine pour accentuer les couleurs et la profondeur.

L’œil de Didier Engels s’est concentré sur les textures et les couleurs pendant plus de 30 ans. «Dry Docks» et «Kaaien» en sont les résultats directs.

Liste des oeuvres

Affichage de 1–18 sur 23 résultats